Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

l'Escalade (conte)

Bonsoir. Avant tout, ceci est une petite histoire que j'ai retrouvé dans un carnet pendant mes vacances. Ca doit dater de quand j'étais au collège, donc y'a longtemps. Cela paraîtra probablement très enfantin, mais j'avais envie de le partager! :)

***

Il était une fois, deux jeunes garçons, Jeannot et Valentin, qui s'étaient mis en tête de faire la chose la plus incroyable qui soit: escalader un chêne. Plus précisément celui dans la forêt de Saint-Chartier. Les deux garçons se préparaient à cette aventure. Ces derniers prirent des cordes et des crochets, puis de la nourriture. Ils étaient très intelligents pour leur âge!

Après un bon petit déjeuner, ils enfourchèrent leurs vélos et pédalèrent jusque Saint-Chartier. Au milieu de la route, il y avait un troupeau de moutons qui bêlaient et se tortillaient pour passer. Le berger les accompagnait. Quand la route ne fut plus encombrée par le bétail, les garçons reprient leur chemin vers la forêt. La barrière franchie, ils continuèrent à pied, dans les feuilles mortes, jusqu'à arriver au centre de la forêt. 

Le chêne était là, avec son écorce et ses feuilles vert-doré. Valentin entra dans le trou en bas de l'arbre. Jeannot le suivit. Il y avait quelque chose qui brillait: un pouvoir qui lança des jets d'eau sur Valentin. Il voulut toucher de sa main cette chose mais des étincelles jaillirent et faillirent le brûler. Puis le pouvoir lança des briques, qu'ils évitèrent, des lianes et des tas de feuilles. Il se calma enfin.

Jeannot prit le pouvoir lentement. Il prit un sac et le plaça dedans. Valentin en profita pour sortir les cordes car il n'avait pas oublié le défi. Mais la porte s'était refermée et ne voulait pas laisser les jeunes passer. Les cordes leur servirent  à monter par le centre. L'une d'elles céda et fit tomber Valentin, puis Jeannot. Ils firent une longue chute et atterrirent sous les racines du chêne.

"Il y'avait donc une trappe?!" s'exclama Jeannot.

Ils suivirent les chemins de terre et trouvèrent une sortie.

"Où sommes-nous?" demanda Jeannot.

"Nous sommes à Saint-Chartier, en face du château qui a été rénové." 

La bâtisse qui était derrière eux, avait une façade noire de suie et de crasse. Les 2 jeunes n'osaient pas entrer. Valentin sortir du sac le pouvoir.

"Je me demande ce qu'il a vraiment comme pouvoir… de l'eau, du feu, des feuilles… J'ai trouvé! Il y a les quatre éléments, le feu, l'eau, la terre…

- Ouais... Par exemple, si on le met devant la maison, elle deviendra magnifique! 

- Et bien, on a juste à essayer."

Jeannot le mit sur les marches de la maison.

"Pouvoir, euh… transforme cette sombre bâtisse en quelque chose de, euh… magnifique!"

Le pouvoir envoya d'abord de petites briques, puis des grosses briques, et, enfin, une explosion de vitrage, de meubles, et d'ardoises. La maison s'était transformée en jolie villa!

"Et les plantes? Pouvoir, transforme ces plantes rabougries en fleurs rajeunies!"

Et le pouvoir s'éxécuta. Bientôt, tout le jardin fut empli de couleurs vives, et une bonne odeur y régnait.

"On a réussi!"

Tous les passants accoururent, et se demandaient ce qu'il se passait.

Jeannot expliqua qu'ils avaient trouvé un pouvoir dans le chêne et que celui-ci pouvait transformer une ou plusieurs tristes choses en magnifiques choses.

Le maire arriva et prit les deux garçons à part.

"Les garçons, dit-il, vous avez fait preuve de courage et vous avez trouvé le moyen de faire resplendir la ville de Saint-Chartier! Merci!"

Tous les habitants acclamèrent Jeannot et Valentin, et le maire leur donna l'autorisation de refaire la ville avec le pouvoir.

Maintenant, Saint-Chartier est un beau village, avec ses belles maisons, ses beaux jardins, et ses belles fontaines.

***

Alors?

J'ai pu noter, au cours de ma rédaction, quelques petits points que j'aurais modifié.

- J'aurais dû utiliser plus de pronoms, de synonymes pour éviter les répétitions de certaines expressions/noms...

- mettre une majuscule à ''pouvoir'' parce que ça fait confus un peu.

- utiliser un autre mot que ''pouvoir'' même, comme ça, aucun cafouillage.

-...

Mon instagram personnel: @charlotte.mlrn

L'instagram du blog: @leblogdecha (j'y poste des actus FR, du monde, et caetera.)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article