Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

à deux mèt' de toi (five feet apart)

J'ai lu un livre.

Il s'appelle 

FIVE 

FEET 

APART.

et j'ai également regardé les bande-annonces en V.O V.F pour voir ce que donne le film.

Bon, j'aime beaucoup le livre, mais avec ce que j'ai vu, j'ai peur que ça tombe dans le truc cucul praline.

***

un petit résumé: Stella a une maladie qui empêche ses poumons de fonctionner au maximum de leur capacité. Elle passe la majorité de son temps à l'hôpital. Elle veut tout contrôler, jusqu'au plus infime médicament. Will Newman, fraîchement arrivé à Ste-Grâce (l'hosto), est EXACTEMENT le contraire de Stella, vous voyez, bad-boy puis agaçant, et qui veut pas prendre de traitement sous prétexte que ça gâche tout.

***

Les personnages:

Stella: fait des vidéos sur Youtube parlant de sa maladie. Elle conçoit une application très intéressante, qui lui permettra de tisser des liens avec le super-nouveau-garçon-malgré-son-caractère.

Will: on a envie de le secouer, mais il est beau donc il faudrait mieux pas (enfin, c'est Stella qui le pense). N'apprécie pas qu'on l'envoie à droite à gauche pour faire soigner sa maladie.

Barbara: une aide-soignante bien gentille malgré sa froideur.

***

Mon avis: très très très bonne lecture. je l'ai terminé en peu de temps, et la fin m'a fait de la peine mais m'a rendu le sourire après quelques pages.

Il y a une volonté de garder l'optimisme au fil des chapitres, aucun larmoiement, peu de pathos, ça fait plaisir.

J'en ai appris un petit peu sur les maladies exposées (mucoviscidose, fibrose kystique), c'est aussi un des points forts du livre.

De plus: l'écrivain s'attarde sur tous les sentiments qui habitent ces deux personnages (Stelle/Will) qui ne peuvent s'approcher (''à deux mètres de toi'', c'est pas pour rien) à cause du risque de transmission de bactéries, mais qui sont attirés l'un l'autre. Et c'est beau. Bon, on se sent mal pour eux. 

Je n'ai pas trouvé de point négatif, sauf un passage qui était un peu trop niais à mon goût: lorsque Will doit s'en aller, et que le seul truc qu'ils trouvent à faire, c'est de mettre leurs mains sur la fenêtre comme s'ils pouvaient toucher celle de l'autre, mais non, mon petit, non.

***

un petit extrait:

Poe lâche un grognement.

- Eh bien, c'est exactement ce type d'attitude qui met Stella hors d'elle, ironise-til en imitant la façon dont j'ai haussé les épaules et secoué la tête.

- Tu as l'air de bien la connaître. C'est quoi son problème, d'ailleurs? Elle dit être une obsédée du contrôle, mais...

_ Appelle-ça comme tu veux, mais Stella sait ce qu'elle veut. (Il cesse de faire rouler le skate et sourit.) En tout cas, elle m'aide à rester dans le droit chemin.

- Elle ne se prend pas pour n'importe qui.

- Parce qu'elle n'est pas n'importe qui, rétorque Poe. 

***

Bon, maintenant, il est en médiathèque, alors foncez!

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cyril 10/01/2020 08:57

bel article